VIDEO. Lutte antiterroriste : Français et Belges travaillent en étroite collaboration

Si aucun lien n'est pour l'instant confirmé entre les attaques en France et l'attentat déjoué en Belgique, les services des deux pays collaborent.

France 2
Dans leur lutte contre le terrorisme islamiste, la France et la Belgique se prêtent main-forte. Pour preuve, "lors de l'opération antiterroriste de Verviers, c'est le GIGN qui a apporté son aide aux unités spéciales de la police fédérale belge", déclare l'envoyé spécial de France 2 François Beaudonnet, en direct de Bruxelles.
Selon le journaliste, cette collaboration entre les deux pays est primordiale, "parce qu'historiquement, la Belgique est une base arrière du radicalisme musulman, pour se procurer des armes, par exemple. Ensuite, parce que c'est le pays d'Europe, avec le Danemark, qui détient le triste record du nombre de jihadistes partis en Syrie, près de 350, ce qui est énorme pour 11 millions d'habitants seulement. Et, enfin, parce que la Belgique est maintenant, et c'est nouveau, devenue la cible d'attentats islamistes", développe le journaliste de France 2.
 
Vers une collaboration à échelle européenne ?
 
Il est impératif pour les deux pays d'unir leurs forces, mais cette collaboration doit également se faire à l'échelle européenne. "Demain, les ministres des Affaires étrangères des 28 vont se réunir ici, à Bruxelles. Au menu : la lutte contre le terrorisme", conclut François Beaudonnet. 
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Des soldats belges patrouillent dans les rues d\'Anvers (Belgique), samedi 17 janvier 2015, après le démantèlement d\'une cellule de présumés jihadistes.
Des soldats belges patrouillent dans les rues d'Anvers (Belgique), samedi 17 janvier 2015, après le démantèlement d'une cellule de présumés jihadistes. (NICOLAS MAETERLINCK / BELGA MAG / AFP)