VIDEO. L'armée américaine pointée du doigt après la mort de deux otages au Yémen

Deux otages ont trouvé la mort lors d'un raid échoué des Navy Seals au Yémen. La démarche américaine suscite les interrogations.

FRANCE 3

 

Les forces spéciales américaines ont tenté de sauver Luke Somers dans la nuit du 5 au 6 décembre. Le photojournaliste était l'otage d'Al-Qaïda au Yémen. Mais le raid a échoué et l'Américain a été tué. Pierre Korkie, un autre otage sud-africain, a aussi perdu la vie. Côté américain, on réfute toute erreur. "Cette mission (...) a été très bien exécutée. C'était une mission très compliquée et très dangereuse, mais comme toujours (...) il y a un risque", déclare Chuck Hagel, secrétaire américain à la Défense.

Korkie allait être libéré

Si Luke Somers était menacé de mort, Pierre Korkie était, lui, sur le point d'être libéré après de longues tractations menées par Gift of the givers, l'ONG pour laquelle il oeuvrait. "On n'est pas dans la force, on n'a rien du tout à voir avec tout ça", explique son président Imtiaz Sooliman. Aucun otage n'avait plus été tué au Yémen depuis 1998.

Le JT
Les autres sujets du JT