VIDEO. Joué-lès-Tours : le frère de l'agresseur arrêté au Burundi

Brice, le petit frère de Bertrand Nzohabonayo, l'homme abattu par des policiers, samedi 20 décembre, à Joué-lès-Tours alors qu'il venait de les agresser avec un couteau, a été arrêté par la police au Burundi, leur pays d'origine.

Depuis sa conversion à l'islam, Bertrand Nzohabonayo se faisait appeler Bilal. L'agresseur de Joué-lès-Tours était sous l'influence de son frère cadet, Brice, âgé de 19 ans. Il était connu des services de police comme potentiel candidat au jihad. C'est leur propre mère qui les avait dénoncés à la justice en août 2013. "La mère s'inquiétait de leur radicalisation", a déclaré le procureur de la République.
 

Brice complice de Bertrand ?

 
Brice Nzohabonayo a été interpellé, lundi 22 décembre, à Bujumbura au Burundi. La police locale essaie de déterminer dans quelle mesure il était complice des projets de Bertrand. Les enquêteurs ont examiné la page Facebook de Bertrand. Ils y ont trouvé des sourates du Coran, un drapeau de l'État islamique posté la semaine dernière, deux jours après son frère. Le père des garçons n'avait rien remarqué. "On discutait comme d'habitude, il parlait de sa religion, il aurait aimé que ses proches l'embrassent. Il disait que c'était une religion de paix", confesse-t-il. 
Le JT
Les autres sujets du JT