Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Attentats : le point sur l'enquête

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Vendredi 16 janvier, un vaste coup de filet a permis d'interpeller une douzaine de personnes, soupçonnées de complicité avec Amedy Coulibaly.

Samedi 17 janvier, les douze personnes interpellées vendredi 16 janvier en région parisienne sont toujours en garde à vue. Les enquêteurs ont besoin de temps pour déterminer leur implication dans les attentats de la semaine dernière. "En quoi ont-ils aidé Amedy Coulibaly ? En lui fournissant des armes, en lui fournissant des véhicules, mais surtout, étaient-ils au courant qu'ils aidaient Amedy Coulibaly à préparer un attentat terroriste ou pensaient-ils simplement qu'ils participaient à un projet de braquage ?", interroge le journaliste de France 2 Hugo Clément.
 

Un ami de Coulibaly dans la ligne de mire

 
Selon le journaliste, les enquêteurs semblent tout particulièrement s'intéresser à un ami d'Amedy Coulibaly, "un colosse de 1,95m dont l'ADN a été retrouvé dans la voiture utilisée par Amedy Coulibaly pour se rendre au supermarché casher de la porte de Vincennes", rapporte-t-il.
 
Ces gardes à vue peuvent être prolongées jusqu'à mardi et même samedi "si la justice estime qu'il y a un risque terroriste".


 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Terrorisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.