Les sujets du jour
Abou Bakr Al-BaghdadiAffaire Sophie Le TanChangement d'heureCoupe du monde de rugby 2019Incendie de l'usine Lubrizol à RouenLéonard de Vinci

Vaucluse : soupçonnée par La Poste d'être une terroriste, une septuagénaire réclame des excuses

La façade d'un bureau de poste à Toulouse (Haute-Garonne), le 4 avril 2019. (illustration) (PASCAL PAVANI / AFP)

Accusée à tord d'être une terroriste par une employée de La Poste, une habitant de Sorgues (Vaucluse), âgée de 77 ans réclame des excuses. L'entreprise refuse de lui présenter.

Une habitante de Sorgues (Vaucluse), affirme avoir été soupçonnée d'être une terroriste au bureau de poste de sa commune. Elle réclame aujourd'hui des excuses de La Poste, qui conteste sa version des faits, rapporte France Bleu Vaucluse.

L'incident remonte au 10 juillet 2019. Ce jour-là, Raymonde, 77 ans, se rend dans un bureau de poste de Sorgues. Elle veut faire un retrait d'argent sur son compte. Pour cela, elle présente une photocopie en couleur et plastifiée de sa carte d'identité à la guichetière.

La Poste refuse de présenter des excuses

Mais la postière s'absente, revient une demi-heure plus tard et lui explique qu'il s'agit d'une fausse pièce d'identité. "La postière m'a dit qu'elle pensait avoir à faire à une terroriste", s'indigne Raymonde.

Les gendarmes, appelés par la Poste, ont rapidement confirmé l'identité de la cliente qui a pu effectuer son retrait. Mais Raymonde réclame désormais des excuses de la direction de La Poste et se dit "très choquée".

"La cliente a été impolie et la guichetière a soupçonné une tentative d'extorsion de fonds", répond la Poste, qui refuse catégoriquement de lui présenter des excuses.