Un projet d'attentat contre des militaires à Toulon déjoué

La DGSI a arrêté un homme de 25 ans qui projetait un attentat contre la base navale de Toulon. L'homme était en contact avec un Français engagé en Syrie auprès du groupe Etat islamique.

FRANCE 2

L'information est tombée hier, mardi 10 novembre : un projet d'attentat sur le sol français a été déjoué par les services de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Un homme voulait viser la base navale de Toulon (Var). Sur place, Ambroise Bouleis dévoile son profil : "Le suspect est un jeune Toulonnais de 25 ans. Hakim - c'est son prénom - était connu des services de renseignement. Il était placé sous surveillance depuis plus d'un an en raison de sa radicalisation et de son soutien aux thèses jihadistes".

Arrêté il y a deux semaines

En 2014, l'individu a tenté deux fois de se rendre en Syrie, sans succès. Il était visé depuis lors par une interdiction de sortie du territoire, "ce qui ne l'empêchait pas de communiquer avec un autre Français actuellement en Syrie au sein de l'organisation Etat islamique". "Et c'est ce contact qui aurait encouragé le Toulonnais à commettre une attaque sur le sol français", ajoute le journaliste de France 2.

L'homme a acheté du matériel sur internet, notamment un poignard de combat. Il a été arrêté il y a deux semaines. "Devant les policiers, il a reconnu qu'il projetait une attaque contre des militaires de la base navale de Toulon. Il est depuis placé en détention provisoire", conclut Ambroise Bouleis.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vue de Toulon, où exerçait \"la mère Teresa des HLM\"
Vue de Toulon, où exerçait "la mère Teresa des HLM" (MOIRENC CAMILLE / HEMIS.FR / AFP)