Tunisie : dix djihadistes et un soldat tués à la frontière libyenne

De nouveaux accrochages ont eu lieu mardi et mercredi à la frontière entre la Tunisie et la Libye, à Ben Guerdane. Dix djihadistes ainsi qu'un soldat ont été tués.

FRANCE 2

Devant le cimetière de Ben Guerdane, les blindés de la brigade antiterroriste tunisienne. Des tireurs d'élite positionnés sur les toits. Des dizaines de policiers sont lourdement armés. Ce mercredi matin, la ville enterre onze victimes des attaques de lundi. Des soldats, des gendarmes, des civils. La crainte des autorités est que des terroristes aient infiltré la foule pour mener un nouvel attentat.

46 djihadistes éliminés depuis lundi

Plusieurs djihadistes sont toujours en cavale. Ils ont des complices dans la ville. "Je crois qu'il y une centaine de terroristes ici à Ben Guerdane, il faut les arracher tous", explique un habitant. La Libye n'est qu'à une trentaine de kilomètres. Combien de djihadistes ont-ils traversé la frontière pour cette opération ? Combien en restent-ils ? La Tunisie craint des attaques sur son sol alors la traque continue. Entre hier et ce matin dix terroristes ont été abattus, ce qui porte à 46 le nombre de djihadistes éliminés depuis lundi.
Le JT
Les autres sujets du JT
Un policier monte la garde, le 8 mars 2016, à Ben Guerdane (Tunisie), au lendemain d\'une attaque contre plusieurs bâtiments de la ville.
Un policier monte la garde, le 8 mars 2016, à Ben Guerdane (Tunisie), au lendemain d'une attaque contre plusieurs bâtiments de la ville. (ZOUBEIR SOUISSI / REUTERS)