Terrorisme : Sid Ahmed Ghlam disposait-il d'un téléphone en prison ?

Une puce téléphonique a été découverte dans la cellule de Sid Ahmed Ghlam, soupçonné d'avoir préparé un attentat contre une église et tué Aurélie Chatelain à Villejuif en avril 2015.

FRANCE 3

Depuis sa cellule à Fresnes (Val-de-Marne), Sid Ahmed Ghlam aurait passé de nombreux coups de téléphone avec l'extérieur. Le 20 novembre dernier, quelques jours après les attentats qui ont frappé la capitale et Saint-Denis, les services de renseignement pénitentiaire donnent l'alerte et sa cellule est intégralement fouillée. Une puce de portable est ainsi retrouvée. Les syndicats de surveillants de prison réclament en urgence plus de moyens de surveillance.

Placé à l'isolement


Sid Ahmed Ghlam est soupçonné d'avoir assassiné Aurélie Chatelain en avril 2015 et d'avoir projeté un attentat contre une église de Villejuif (Val-de-Marne). En détention, le terroriste présumé n'est pas placé à l'isolement, mais sa cellule située à l'écart des autres détenus. Lors de la perquisition à Fresnes, la police judiciaire aurait également retrouvé des papiers retraçant les organigrammes d'individus partis en Syrie. Depuis, il a été placé à l'isolement à la prison de Beauvais (Oise), un centre pénitentiaire ultra moderne où il existe des brouilleurs de portables.

Le JT
Les autres sujets du JT
Sid Ahmed Ghlam, un étudiant algérien de 24 ans, est suspecté d\'avoir projeté d\'attaquer deux églises en région parisienne.
Sid Ahmed Ghlam, un étudiant algérien de 24 ans, est suspecté d'avoir projeté d'attaquer deux églises en région parisienne. (M6 )