Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray : "Nous devons être impitoyables", déclare Sarkozy

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Attaque de Saint-Etienne-du-Rouvray : "Nous devons être impitoyables" déclare Nicolas Sarkozy
FRANCETV INFO
Article rédigé par
France Télévisions

Après l'attaque terroriste qui a visé une église en Seine-Maritime, le président des Républicains exige que le gouvernement applique "toutes les propositions que nous avons présentées depuis des mois".

Une riposte immédiate. Quelques heures après l'attaque mortelle, perpétrée par deux hommes dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), au cours de laquelle un prêtre a été égorgé, Nicolas Sarkozy a estimé, mardi 26 juillet, que les autorités françaises devaient être "impitoyables" "Notre ennemi n'a pas de tabou, n'a pas de limite, n'a pas de morale, n'a pas de frontières. Nous devons être impitoyables, a déclaré le président des Républicains depuis le siège du parti. Les arguties juridiques, les précautions, les prétextes à une action incomplète ne sont pas admissibles."

>> Saint-Etienne-du-Rouvray : les dernières informations dans notre direct

"C'est la guerre"

Cette déclaration de l'ancien chef de l'Etat fait écho à ses propos tenus après l'attentat de Nice. Il avait notamment appelé à placer en rétention les personnes fichées "S", une mesure contraire à la Constitution d'après le Conseil d'Etat. "Je demande au gouvernement de mettre en œuvre toutes les propositions que nous avons présentées depuis des mois, sans délai, a poursuivi Nicolas Sarkozy. Nous ne pouvons plus perdre de temps. C'est la guerre. Il n'y a pas d'autre choix que de la mener et de la gagner."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.