Saint-Etienne-du-Rouvray : premières réactions aux JMJ

Les Journées mondiales de la jeunesse démarrent ce mardi 26 juillet à Cracovie en Pologne.

France 2

Ils viennent d'apprendre le drame de Saint-Etienne-de-Rouvray près de Rouen, à Cracovie (Pologne) c'est la stupéfaction : "je suis surprise, c'est horrible" réagit cette jeune fille. "Là très franchement nous tout ce qu'on peut faire vraiment en tant que jeunes chrétiens ici aux JMJ, c'est de prier pour toutes les personnes qui sont mortes" rajoute cette autre participante.

L'Église catholique en ligne de mire

Mais certains jeunes craignent maintenant d'être eux aussi la cible d'un attentat : "ça me fait encore plus peur, parce qu’avant c'est tous les Français qui étaient attaqués, y'a eu les juifs qui étaient attaqués principalement et là ce sont les chrétiens qui sont visés principalement, on peut pas être indifférent au fait que ce soit les chrétiens qui soient visés" explique ce jeune homme. Dans les rues de Cracovie, ce prêtre français est touché par les évènements : "on sait que l'Église catholique est visée, mais il n'y a pas que l'église catholique qui est touchée (...) n'oublions pas que la majorité des victimes du terrorisme dans ces pays-là, ce sont des musulmans."

Le JT
Les autres sujets du JT