Saint-Étienne-du-Rouvray : "Mosquée salafiste sur le territoire de la commune"

La commune de Saint-Étienne-du-Rouvray a été frappée par un attentat qui a fait un mort, un prêtre égorgé.

Voir la vidéo
FRANCE 3

En direct de Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), Sophie Neumayer revient sur l'attentat terroriste qui a frappé l'église de la ville. "Cette commune de 30 000 habitants avait déjà été sous le feu des projecteurs en matière de terrorisme il y a deux ans. Tout d'abord, il y avait eu cette affaire concernant Maxime Hauchard, un Normand qui a été vu sur une vidéo de Daesh participant à des exécutions de plusieurs otages syriens", indique la journaliste.

Foyer de jihadistes

À la suite de la diffusion de cette vidéo par Daesh, quatre individus des environs avaient été interpellés alors qu'il se rendait en Syrie. "Le point commun de tous ces individus est qu'ils fréquentaient une mosquée réputée à l'époque comme salafiste, mosquée qui se trouvait sur le territoire de la commune. Vous le voyez donc, Saint-Étienne-du-Rouvray était déjà un foyer de jihadistes, sauf qu'ils n'avaient pas fait parler d'eux dans des affaires aussi terribles que celle d'aujourd'hui", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT