Saint-Étienne-du-Rouvray : mise en examen d'un proche des deux terroristes

France Inter révèle mercredi que Jean-Philippe J., un proche des deux terroristes de l'attentat de Saint-Étienne-du Rouvray, a été mis en examen pour association de malfaiteurs terroristes criminelle.

Photo du Père Hamel victime d\'un attentat dans l\'église de Saint-Etienne-du-Rouvray
Photo du Père Hamel victime d'un attentat dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray (Crédit : PHOTOPQR/LE DAUPHINE/Jean-François SOUCHET/MAXPPP)

Un proche des deux terroristes de Saint-Étienne-du Rouvray a été mis en examen mardi 31 juillet pour association de malfaiteurs terroristes criminelle, a appris France Inter mercredi 1er août. Dans les mois qui ont précédé l'assassinat du Père Jacques Hamel, Jean-Philippe J. est suspecté d'avoir contribué au passage à l'acte d'Abdel Malik Petitjean, l'un des auteurs avec Adel Kermiche, de l'attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray.

Un conseiller du terroriste Abdel Malik Petitjean

L'homme est soupçonné d'avoir prodigué des conseils à Abdel Malik Petitjean via - notamment - la messagerie cryptée Telegram. Dans leurs conversations que les enquêteurs ont pu reconstituer, Jean-Philippe J. semble prendre l'ascendant sur Abdel Malik Petitjean, ainsi que sur Farid K., un Nancéien de 30 ans, lui aussi radicalisé et très influent sur son cousin Abdel Malik Petitjean.

Arrêtés en juin 2016 alors qu'ils tentaient de rejoindre Daech, Abdel Malik Petitjean et Jean-Philippe J. projetaient d'essayer de repartir en Syrie quelques jours avant l'attentat. En attente de la fourniture de faux papiers qui tardent à venir, ils s'impatientent. Ils se disent qu'il vaut mieux mourir plutôt qu'échouer. Dans les deux cas, Jean-Philippe J. recommande à ses contacts de veiller à effacer les applications et les conversations qu'ils ont entretenues sur leurs téléphones, en prévision de leur interpellation.

La suite, on la connaît. Abdel Malik Petitjean va finalement faire la connaissance d'Adel Kermiche sur Telegram le 22 juillet, puis il le rejoindra à son domicile de Saint-Étienne-du-Rouvray où les deux hommes prépareront dans la précipitation leur passage à l'acte le 26 juillet.