Saint-Étienne-du-Rouvray : le cousin d'Abdel Malik Petitjean toujours en garde à vue

En direct du parquet antiterroriste de Paris, Nathalie Perez fait le point sur l'enquête.

FRANCE 3

Cinq jours après l'attaque de l'église de Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), l'enquête se poursuit. Un individu est toujours en garde à vue. "Ce deuxième suspect va très certainement être présenté cet après-midi à un juge antiterroriste et placé en détention provisoire", rapporte Nathalie Perez. Il s'agit du cousin germain d'Abdel Malik Petitjean, un Français de 30 ans, qui s'était présenté de lui-même dans un commissariat de la banlieue de Nancy.

Un homme relâché

"Au fil des interrogatoires, il est apparu que cet homme connaissait probablement et de manière détaillée les projets criminels d'Abdel Malik Petitjean. Ce qui constitue bien sûr un délit de complicité", poursuit la journaliste de France 3. Le deuxième homme placé en garde à vue, un réfugié syrien, dont la photocopie du passeport avait été retrouvée au domicile d'Adel Kermiche, a quant à lui été relâché. "Enfin, il est maintenant formellement établi que les deux terroristes ne se connaissaient pas. Ils ont certainement pris contact via les réseaux sociaux seulement quelques jours avant l'assassinat du prêtre", conclut Nathalie Perez.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'église de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) visé par un attentat terroriste, le 27 juillet 2016.
L'église de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) visé par un attentat terroriste, le 27 juillet 2016. (MAXPPP)