Saint-Étienne-du-Rouvray : l'émotion des habitants, un an après

Une cérémonie en présence d’Emmanuel Macron honorait ce mercredi 26 juillet la mémoire du père Hamel, égorgé par deux jihadistes dans son église de Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) un an plus tôt. De nombreux habitants et fidèles ont suivi cette messe avec beaucoup d'émotion.

FRANCE 3

L'église du Père Hamel était trop petite ce mercredi matin. À l'extérieur, un écran retransmet la cérémonie. Un an après l'assassinat du prêtre, c'est toute une communauté qui partage ce moment de recueillement. "C'est encore très très présent", estime une fidèle, "les plaies ont du mal à se refermer quand même." "On y repense tous les jours quand on passe devant cette église. Tous les jours, on a cette pensée de ce qui s'est passé dans l'église ce jour-là", confie une autre villageoise venue assister à la cérémonie.

"Humble, attentif, à l'écoute des jeunes"

Ils sont plusieurs centaines sur le parvis, de toutes confessions, unis ce matin par une même volonté : rendre hommage au Père Hamel, un homme de paix, selon ceux qui l'ont côtoyé. "J'ai le souvenir de ce père humble, attentif, à l'écoute des jeunes", se remémore un paroissien. Les musulmans, présents ce matin à la cérémonie, avaient un message bien précis : "On est venus pour la mémoire, pour vraiment lui rendre hommage, parce qu'il a été assassiné par deux individus qui n'avaient ni foi ni loi", confie l'un d'entre eux. Saint-Étienne-du-Rouvray se souvient du jour où le jihadisme l'a frappée. Ses habitants se serrent les coudes pour surmonter ce traumatisme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des anonymes se recueillent devant l\'église de Saint-Etienne-du-Rouvray après l\'assassinat terroriste du Père Jacques Hamel, le 26 juillet 2016.
Des anonymes se recueillent devant l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray après l'assassinat terroriste du Père Jacques Hamel, le 26 juillet 2016. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)