Saint-Étienne-du-Rouvray : "Ils n'ont pas tué les chrétiens, ils n'ont pas tué l'amour" selon Monseigneur Dominique Lebrun

L'église de Saint-Étienne-du-Rouvray a recommencé à faire résonner ses cloches, dimanche 2 octobre, deux mois après l'attentat qui avait coûté la vie au prêtre Jacques Hamel.

Monseigneur Dominique Lebrun le 2 octobre 2016, avant la ré-ouverture de l\'église de Saint-Étienne du Rouvray.
Monseigneur Dominique Lebrun le 2 octobre 2016, avant la ré-ouverture de l'église de Saint-Étienne du Rouvray. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

A Saint-Étienne-du-Rouvray, l'archevêque de Rouen célèbre ce dimanche 2 octobre, dans l'après-midi, un rite pénitentiel de réparation pour laver l'église de l'assassinat du père Jacques Hamel, qui avait eu lieu cet été, par deux terroristes se revendiquant de Daech.

"Ils n'ont pas tué les chrétiens, ils n'ont pas tué l'amour", déclare sur franceinfo Monseigneur Dominique Lebrun, l'archevêque de Rouen. "Ce que je dis aux paroissiens qui ont peur, je le dis à moi-même. Ayons le courage d'avoir peur. Mes paroissiens ont peur psychologiquement. Mais dans leur cœur, et dans leur âme, ils sont devenus plus forts, plus fermes. Les assassins ont tué le père Jacques Hamel, mais ils n'ont pas tué la foi catholique."

Pour l'archevêque de Rouen, le pardon est possible. "C'est un amour plus grand, pour être plus fort dans l'amour de tous, quelque soit sa condition, sa conviction religieuse, sa croyance ou sa non-croyance. C'est ne pas entendre simplement le bruit et le vacarme que font les actes terroristes qui font du bruit mais qui ne disent rien, car ils ne mènent rien." Il faut apprendre à vivre ensemble selon lui, "non pas juxtaposés, mais en se connaissant et en découvrant que l'on n'est pas toujours d'accord."

Monseigneur Dominique Lebrun pense aussi aux pays où le terrorisme est quotidien. "Est-ce que nous nous sommes montrés suffisamment solidaires de ces pays et de leurs habitants ? Continuons à approfondir les causes, et à travailler pour que les habitants du monde entier soient une fraternité."

"Ils n'ont pas tué les chrétiens, ils n'ont pas tué l'amour" (Mgr Lebrun)
--'--
--'--