Cet article date de plus de quatre ans.

Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray : ce que l'on sait des quatre personnes en garde à vue

L'enquête sur l'attaque dans laquelle un prêtre a été tué le 26 juillet progresse.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Des hommages installés devant l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), le 28 juillet 2016. (MAXPPP)

Trois personnes sont en garde à vue vendredi 29 juillet, dans le cadre de l'enquête sur l'attaque jihadiste dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray, perpétrée mardi par Adel Kermiche et Abdel Malik Petitjean. Une autre a été placé dans une procédure distincte.

>> Enquête, témoignages, réactions : suivez notre direct 

Dans le même temps, deux autres personnes, interpellées mercredi, ont été relâchées jeudi soir. Il s'agit de la sœur d'Abdel Malik Petitjean, l'un des auteurs de la prise d'otages, et l'ami de cette dernière. "Ils ont livré des indications intéressantes sur son parcours, mais aucun élément ne montre leur implication dans les faits", selon une source proche de l'enquête.

Voici ce que l'on sait des personnes actuellement entendues alors qu'un homme de 19 ans a été mis en examen, vendredi en fin d'après-midi, pour "association de malfaiteurs terroriste".

Le frère d'Adel Bouaoun, un proche d'Adel Kermiche

Un mineur de 16 ans a été interpellé alors qu'il se trouvait à l'intérieur du périmètre de sécurité dressé autour de l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray le jour de l'attentat, selon Libération. Ce n'est autre que le frère d'Adel Bouaoun, un Français parti rejoindre en mars 2015 le groupe Etat islamique (EI) en Syrie et proche d'Adel Kermiche.

Un Syrien dont le passeport a été retrouvé chez Adel Kermiche

Jeudi, un réfugié syrien a été interpellé dans un centre d'accueil de demandeurs d'asile à Cusset dans l'Allier, selon une source proche de l'enquête, qui confirme des informations de La Montagne. "La photocopie d'un passeport syrien a été retrouvée au domicile d'Adel Kermiche et les enquêteurs cherchent à savoir s'il pouvait s'agir de cet homme", a-t-elle expliqué.

Un Français de l'entourage familial d'Abdel Malik Petitjean

Agé de 30 ans selon l'AFP, de 31 ans selon France 2, un Français de l'entourage familial de Petitjean est aussi entendu. Il s'agirait de son cousin, qui s'est présenté spontanément aux autorités, d'après France 2.

L'homme, qui réside en Meurthe-et-Moselle, intéresse les enquêteurs qui cherchent à savoir "s'il avait pu avoir connaissance d'un projet d'attentat fomenté par le tueur", a expliqué de son côté une source proche de l'enquête à l'AFP.

L'homme avec lequel Abdel Malik Petitjean s'est rendu en Syrie

Un Français de 20 ans, fiché "S", se trouve lui aussi en garde à vue, mais dans une procédure distincte. Il s'agit de l'homme qui s'est rendu en Turquie en juin avec Abdel Malik Petitjean avant d'être refoulé. Les deux hommes cherchaient sans doute à se rendre en Syrie ensemble.

D'après L'Obs, ce jeune homme se prénomme Jean-Louis et il a été arrêté dans le cadre d'une information judiciaire ouverte sur des filières de recrutement vers la Syrie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.