Anonymat des terroristes : la position de France Télévisions

"Rien ne serait pire que mettre le doigt dans une auto-censure", estime Michel Field, directeur exécutif en charge de l'information à France Télévisions.

Le siège de France Télévisions, à Paris.
Le siège de France Télévisions, à Paris. (MAXPPP)

Faut-il révéler l'identité des terroristes dans les médias, ou au contraire ne plus diffuser le nom et les photos des auteurs d'attaques terroristes ? Au lendemain de l'attentat perpétré à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), mardi 26 juillet, ce débat agite les rédactions et divise les internautes sur les réseaux sociaux. Voici la position de France Télévisions, dont francetv info est le site internet d'information.


Message de Michel Field, directeur exécutif en charge de l'information à France Télévisions :  

"Ma position est de faire confiance au sens de la responsabilité et à l'éthique journalistique des équipes de France Télévisions. C'est à elles de juger, au cas par cas, suivant le contexte, de l'intérêt ou non d'une information ou d'une image à diffuser. 

Oui, nous pourrons nous tromper. Oui, nous le reconnaîtrons si cela arrive. Mais rien ne serait pire que mettre le doigt dans une auto-censure."