Magnanville : l'émotion est toujours vive

Dans le quartier où vivait le couple assassiné et son petit garçon, l'émotion est vive ce mercredi 15 juin. Une minute de silence a été observée.

FRANCE 2

Le recueillement a été extrêmement intense. Ce mercredi 15 juin, une minute de silence a été organisée à quelques mètres du domicile de Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider, le couple de policiers tués lundi 13 juin à Magnanville (Yvelines). "Des voisins, des habitants sont venus par centaine", explique Sophie Rodier, en direct de Magnanville. "Certains avaient les larmes aux yeux, d'autres se sont effondrés sur place", ajoute la journaliste.

Mise en place d'une cellule psychologique

"Ils avaient tous une pensée pour leur petit garçon de trois ans qui est sorti vivant de ce drame. Certains avaient un bouquet de fleurs. D'autres ont préféré inscrire quelques mots sur le registre de condoléances qui avait été mis à disposition sur place", précise-t-elle.
Une cellule psychologique a été mise en place à la mairie de Magnanville afin d'aider les proches des deux policiers assassinés, mais aussi les voisins et les habitants pour leur permettre de surmonter ce drame.

Le JT
Les autres sujets du JT