Gouvernement en suspens : les tractations continuent

Le gouvernement n'a finalement pas été annoncé ce mardi 16 mai. La révélation aura lieu demain. En cause, la vérification de l'exemplarité des membres de ce gouvernement.

Voir la vidéo
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les tractations vont forcément bon train ce mardi 16 mai après l'annonce du report de la révélation du gouvernement d'Édouard Phillipe à demain, mercredi. "Ce délai arrange le président de la République et son Premier ministre. Constituer un gouvernement est toujours une opération complexe et cette fois-ci sans doute encore un peu plus que d'habitude. Emmanuel Macron veut continuer son opération de recomposition de la vie politique", explique Anne Bourse en direct devant l'Élysée.

24h pour trouver la bonne alchimie avant les législatives

Son pari depuis le début est de mettre fin au clivage droite-gauche. "Il a déjà affaibli la gauche, il veut déstabiliser la droite. Première étape réussie avec Édouard Philippe mais composer un gouvernement est un exercice difficile avec des figures de style imposées comme la parité ou encore un tiers des ministres venus de la société civile. Un gouvernement qui doit envoyer des signaux et ils sont pour l'instant à l'intention de la droite et du centre. Il reste 24h au président et au Premier ministre pour trouver la bonne alchimie avec en ligne de mire les législatives", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le nouveau Premier ministre, Edouard Philippe, à l\'Hôtel de Matignon (Paris), le 15 mai 2017.
Le nouveau Premier ministre, Edouard Philippe, à l'Hôtel de Matignon (Paris), le 15 mai 2017. (KAMIL ZIHNIOGLU / AP / SIPA)