Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Bruno Le Maire réclame une "justice d'exception" contre le terrorisme

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Bruno Le Maire veut une "justice d'exception" contre le terrorisme
Bruno Le Maire veut une "justice d'exception" contre le terrorisme Bruno Le Maire veut une "justice d'exception" contre le terrorisme (FRANCE 3)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

Le député LR de l'Eure était l'invité du "12/13" de France 3. 

Il veut "une justice d'exception". Bruno Le Maire, candidat à la primaire de la droite pour la présidentielle de 2017, a expliqué dimanche 19 juin sur France 3 qu'il souhaitait l'instauration d'une "justice d'exception" applicable aux personnes convaincues de terrorisme "qui nous menacent de nuire sur le sol français".

Le député Les Républicains de l'Eure a pris l'exemple de Larossi Abballa, tueur présumé d'un couple de policiers à Magnanville (Yvelines), qui avait été condamné en 2013 à de la prison dans le dossier d'une filière djihadiste. "L'individu qui a commis cet acte dans les Yvelines, on savait qu'il faisait du prosélytisme en prison et on le libère. Vous pouvez comprendre ça ? Moi, je ne peux pas comprendre cela", a-t-il indiqué.

"Durcir les peines"

Et quels moyens souhaiterait-il mettre en oeuvre ? "Cela veut dire durcir les peines pour tous les individus qui sont inculpés pour leurs liens avec des organisations terroristes", dit-il. "Cela veut dire aussi assortir chaque peine de mesures de rétention de sûreté. (...) Ça veut dire que l'individu (...) qui est en prison et qui est à la fin de sa peine, on ne le libère pas automatiquement. Il passe devant une commission qui juge si, oui ou non, on peut le libérer", a-t-il ajouté.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.