Cet article date de plus de quatre ans.

Attentat déjoué dans l'Hérault : "Ma fille est innocente, elle a été manipulée"

La mère de Sarah, soupçonnée de préparer un attentat dans l'Hérault et arrêtée samedi, explique dimanche que sa fille est innocente. Selon elle, l'adolescente a été manipulée. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le siège de la Sous-direction antiterroriste (SDAT), à Levallois Perret (Hauts-de-Seine). ( MAXPPP)

Deux jours après l'attentat déjoué dans l'Hérault, près de Montpellier, trois suspects sont interrogés en région parisienne dans les locaux de la SDAT, la sous-direction antiterroriste.

Le quatrième suspect a été relâché samedi 11 février. Les autres ont été transférés à Paris pour être entendus. Il s'agit de deux hommes de 20 et 33 ans et d'une adolescente de 16 ans prénommée Sarah.

"Naïve" et "fragile"

D'après son avocat, Thomas de la Morlaix, Sarah a été manipulée. "C'est une jeune fille naïve et fragile, a-t-il dit sur franceinfo. Elle a été fragilisée par le divorce de ses parents qu'elle a mal vécu."

Elle était extrêmement déprimée.

Thomas de la Morlaix, avocat de Sarah

à franceinfo

L'avocat ajoute qu'"elle a été manipulée par plusieurs personnes qu'elle a rencontrées, dont un homme qui l'a draguée, qui voulait l'épouser, s'installer chez elle. La mère de Sarah a dit 'non', mais ce jeune homme s'est installé quand même dans la cave."

La mère de Sarah confirme ces propos, auprès de l'envoyée spéciale de franceinfo à Montpellier. "Ce jeune homme nous a totalement manipulé. Il s'est introduit dans notre vie et voilà où on en est maintenant, raconte-t-elle. Je tiens à dire que ma fille est innocente des accusations qu'on lui porte. Je suis combative, je le resterai jusqu'à ce qu'elle revienne à la maison."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.