Cet article date de plus de cinq ans.

Lille : la braderie annulée par crainte d'attentats

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Lille : la braderie annulée par crainte d'attentats
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

La traditionnelle braderie de Lille est donc purement et simplement annulée, l'édition 2016 devait avoir lieu le premier week-end de septembre.

L'air grave et visiblement émue, la maire de Lille a dû renoncer à la tenue de la braderie de la ville : "C'est une décision extrêmement douloureuse à prendre (...) c'est ma responsabilité et une responsabilité d'abord morale d'éviter qu'il puisse y avoir des blessés voire des morts", a annoncé Martine Aubry. En accord avec le préfet de région, le dispositif de sécurité a été jugé insuffisant.

Deux millions de visiteurs 

Des mesures exceptionnelles avaient pourtant été envisagées pour protéger l'évènement : le périmètre de la braderie avait été resserré, des plots en béton avaient été prévus pour protéger les accès et les brigades de sécurité devaient être renforcées. Deux millions de visiteurs et 10 000 exposants participent chaque année à la braderie de Lille. Dans les rues de la ville, les Lillois sont divisés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Terrorisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.