Le nombre de radicalisés en France a doublé en moins d'un an

Le ministère de l'Intérieur a tiré un bilan de la radicalisation en France. 8 250 personnes présentent un profil sensible. Toutes les régions sont concernées.

Voir la vidéo
France 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce mercredi 3 février, le ministère de l'Intérieur a présenté un bilan de la radicalisation en France. En moins d'un an, le nombre de personnes signalées a doublé. Elles étaient 4 015 en mars 2015, elles sont désormais 8 250.
La radicalisation a augmenté, mais la surveillance et les signalements aussi. Toutes les régions de France sont touchées, mais celles où les taux de radicalisation sont les plus élevés sont le Nord, l'Île-de-France, le Rhône, la Haute-Garonne et les Alpes-Maritimes.

Pas que sur internet

Contrairement aux idées reçues, ce n'est pas devant un ordinateur que l'on bascule le plus. Dans 95% des cas, les radicalisés ont d'abord croisé la route d'un intégriste en prison, en bas d'un immeuble, à l'école ou dans une salle de sport. La radicalisation de poursuit ensuite sur le web.
Les signalements sont l’œuvre pour moitié des proches via les plateformes de numéros verts mises en place par le gouvernement. La police, la gendarmerie et l'éducation nationale peuvent aussi procéder à des signalements s'ils constatent des changements de comportement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Bernard Cazeneuve lors d\'une rencontre avec les forces de l\'ordre à l\'aéroport de Toulouse-Blagnac (Haute-Garonne), le 22 décembre 2015.
Bernard Cazeneuve lors d'une rencontre avec les forces de l'ordre à l'aéroport de Toulouse-Blagnac (Haute-Garonne), le 22 décembre 2015. (REMY GABALDA / AFP)