La sécurité renforcée dans plusieurs lieux de culte

Aprés l'attentat déjoué in-extremis contre une église de la banlieue parisienne, le ministre de l'Intérieur a appelé les préfets à renforcer la sécurité sur ces lieux. Reportage à Lourdes de France 3.

FRANCE 3

Des attentats contre deux églises ont été déjoués par la police la semaine dernière. Depuis la sécurité a été renforcé près des lieux de culte. À Lourdes (Hautes-Pyrénées), aux abords des sanctuaires, les forces de l'ordre restent discrètes. Ni contrôle ni fouille, chacun va et vient comme il l'entend, bien loin des menaces d'attentat. "Il y a vraiment un contexte de prière, de joie, de recueillement, de bonne humeur, on s'est complètement déconnecté des actualités de la vie de tous les jours", témoigne une visiteuse au micro de France 3. Lourdes est pourtant un lieu particulièrement sensible avec ses 6 millions de visiteurs annuels. Il est le troisième lieu de pèlerinage au monde et le deuxième site hôtelier de France.

Le risque d'attentat ne domine pas

La police municipale passera bientôt de cinq à onze agents non armés avec une vidéosurveillance en cours de rénovation. Ici, le risque d'attentat existe, mais ne domine pas. "On est serein, on n'est pas angélique. Cela pourrait arriver, mais je rappelle quand même que nous sommes une ville hautement sismique en zone rouge (..) Il peut y avoir tant de choses qui se passent", explique l'adjoint au maire chargé de la sécurité, Philippe Subercazes. Malgré cela, la sécurité va être renforcée, en particulier pour les grands rassemblements.

Le JT
Les autres sujets du JT
A Lourdes, en 2010.
A Lourdes, en 2010. (CALLE MONTES / PHOTONONSTOP / AFP)