Strasbourg : un an après l'attentat du marché de Noël, les habitants n'oublient pas

Un an après l'attentat sur le marché de Noël de Strasbourg (Bas-Rhin), le traumatisme est ravivé. L'attaque avait fait cinq morts et 11 blessés. Une stèle en hommage aux victimes sera dévoilée mercredi 11 décembre dans l'après-midi, en présence du ministre de l'Intérieur Christophe Castaner.

FRANCE 2

Le 11 décembre est une date qui restera à jamais dans la mémoire des Strasbourgeois. Il y a an un an, dans une des plus belles rues de la ville, un terroriste répandait la mort. Témoin de l'attentat, Patrick Garnulg était chez lui, dans cette rue, ce soir-là. Il a encore du mal à évoquer l'attentat. "J'ai tout vécu, et ça c'est très lourd", confie-t-il. Le traumatisme est encore bien présent chez les exposants du marché de Noël tout proche.

La cellule d'aide psychologique est toujours ouverte

"Aujourd'hui, c'est plus intense que les autres jours. Je ne peux pas oublier, l'attaque s'est passée dans ma rue, j'avais des magasins à côté. Cela reste une journée difficile", précise une exposante, très émue. Cette douleur béante, certains habitants ont fait le choix de la confier à la cellule psychologique, mise en place dès le soir de l'attentat et toujours active aujourd'hui. En un an, plus de 1 600 personnes ont poussé la porte de cette cellule psychologique. Elle restera ouverte jusqu'au 31 décembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Cinq personnes avaient été tuées et une dizaines blessées dans un attentat sur le marché de Noël de Strasbourg, le 11 décembre 2018.
Cinq personnes avaient été tuées et une dizaines blessées dans un attentat sur le marché de Noël de Strasbourg, le 11 décembre 2018. (SEBASTIEN BOZON / AFP)