Strasbourg : un ami proche de Cherif Chekatt placé en garde à vue

En duplex depuis le commissariat de Strasbourg (Bas-Rhin), la journaliste Nathalie Perez fait le point sur les recherches des enquêteurs, dont l'objectif est de mettre la main sur Cherif Chekatt. L'un de ses amis proches a été placé en garde à vue.

France 3

Les parents de Cherif Chekatt et deux de ses frères sont toujours en garde à vue jeudi 13 décembre. Une cinquième personne est désormais entendue. Il s'agit d'un ami très proche de Cherif Chekatt. "Une cinquième personne a été interpellée jeudi matin et placée ici en garde à vue. Il s'agit d'un de ses amis très, très proches. De source proche de l'enquête, il l'aurait même hébergé à Strasbourg (Bas-Rhin) la veille de l'attaque. Il est en ce moment même toujours interrogé par les enquêteurs", indique la journaliste Nathalie Perez, en duplex depuis le commissariat de Strasbourg.

Les perquisitions n'ont rien donné

"Les parents et deux des frères de Cherif Chekatt sont toujours en garde à vue depuis mardi 11 décembre au soir. Selon les enquêteurs, au fil des interrogatoires, ils ont acquis la conviction qu'ils n'étaient pas au courant d'une éventuelle attaque terroriste qui aurait été préparée au sein de leur famille. Enfin, les enquêteurs multiplient les vérifications au niveau de l'entourage et chez les proches de Cherif Chekatt. Jeudi après-midi, des perquisitions étaient menées à Paris et Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), chez deux des sœurs du fugitif. Des perquisitions qui n'ont donné lieu à aucune interpellation", conclut-elle. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le marché de Noël de Strasbourg (Bas-Rhin) est fermé, au lendemain de l\'attentat, le 12 décembre 2018.
Le marché de Noël de Strasbourg (Bas-Rhin) est fermé, au lendemain de l'attentat, le 12 décembre 2018. (CHRISTOPH DE BARRY / HANS LUCAS / AFP)