Attentat de Strasbourg : les 48 heures de traque de Cherif Chekatt

C'est l'épilogue de 48 heures de recherches qui s'est déroulé jeudi 13 décembre, dans le quartier du Neudorf à Strasbourg (Bas-Rhin).

FRANCE 2

Cherif Chekatt, l'auteur présumé de l'attaque du marché de Noël à Strasbourg (Bas-Rhin), a finalement été tué dans le quartier du Neudorf, là où la police avait perdu sa trace mardi 11 décembre. Les hommes du Raid, l'unité d'intervention de la police, quadrillent le terrain aux côtés de militaires lourdement armés. Ils fouillent chaque maison et chaque jardin. Le quartier est bouclé. À l'aide de drones, les forces de l'ordre cherchent les moindres indices, car ils le savent, Cherif Chekatt est passé par là.

Deux témoignages déterminants

"Le témoignage, tout d'abord, d'un riverain ayant vu un homme rue d'Épinal franchir une clôture, et d'une autre personne signalant sa présence possible rue du Doubs à Strasbourg, deux témoignages déterminants", explique le procureur de la République de Paris, Rémy Heitz. Après avoir été vu par un homme, le terroriste prend la fuite passant de jardin en jardin, vraisemblablement le long d'une rivière. Il est ensuite repéré par une caméra de vidéosurveillance, non loin de la rue du Doubs. Un deuxième témoin appelle alors la police.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des forces de police sont positionnées près du lieu où Cherif Chekatt est mort après un échange de coups de feu, jeudi 13 décembre 2018 à Strasbourg (Bas-Rhin).
Des forces de police sont positionnées près du lieu où Cherif Chekatt est mort après un échange de coups de feu, jeudi 13 décembre 2018 à Strasbourg (Bas-Rhin). (ALAIN JOCARD / AFP)