Attentat à Strasbourg : Cherif Chekatt a été abattu par la police

Le tireur présumé de l'attaque au marché de Noël de Strasbourg (Bas-Rhin) mardi 11 décembre a été abattu par la police dans la capitale alsacienne, dans le quartier du Neudorf, après 48 heures de traque.

FRANCE 2

C'est une riveraine qui filme la scène. Au sol, l'homme le plus recherché de France. Un policier le tient en joue. On distingue le point lumineux de son viseur. Avec un collègue, il s'approche du corps. Il est 21 heures passées jeudi 13 décembre au soir, Cherif Chekatt vient d'être abattu. À ses côtés, les policiers découvrent un pistolet, certainement l'arme qu'il a utilisée pour ses crimes.

La police applaudie par les habitants

Tout s'est passé très vite dans le quartier du Neudorf, à Strasbourg (Bas-Rhin), là même où la police avait perdu sa trace après l'attaque. Rue du Lazaret, une équipe de la sécurité publique patrouille. Le secteur est quadrillé par les forces de l'ordre depuis l'après-midi. À bord de leur véhicule, les trois policiers repèrent un homme qui ressemble au signalement du suspect. L'individu tente à ce moment d'entrer dans un immeuble.

Cherif Chekatt est mort. La police scientifique arrive très rapidement sur place. Les habitants, cloîtrés chez eux, commencent à sortir. Ils ont assisté, stupéfaits, à ces quelques secondes où tout a basculé. La fin d'une traque de 48 heures. Une opération qui se termine dans la nuit de Strasbourg sous les applaudissements de soulagement et de remerciement de quelques habitants au passage des forces de l'ordre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des forces de police sont positionnées près du lieu où Cherif Chekatt est mort après un échange de coups de feu, jeudi 13 décembre 2018 à Strasbourg (Bas-Rhin).
Des forces de police sont positionnées près du lieu où Cherif Chekatt est mort après un échange de coups de feu, jeudi 13 décembre 2018 à Strasbourg (Bas-Rhin). (ALAIN JOCARD / AFP)