Fusillade à Strasbourg : un habitant raconte le chaos

Le dernier bilan de l'attaque meurtrière à Strasbourg (Bas-Rhin) fait état de deux morts, une personne en état de mort cérébrale ainsi que 12 blessés, dont six en urgence absolue. Un homme a accepté de nous raconter cette nuit d'horreur. Depuis chez lui, il a tout vu.

FRANCE 2

Alain Lafont est à sa fenêtre mardi 11 décembre, rue des Orfévres, dans le centre-ville de Strasbourg (Bas-Rhin) vers 19h45, lorsqu'il entend les premiers coups de feu. "J'ai entendu trois, puis deux coups de feu, qu'au départ je croyais être des pétards. Je me suis mis à la fenêtre, je n'ai rien vu à part des gens qui couraient. Et après, je me suis remis à la fenêtre et puis j'ai vu ce qui pour moi était horrible, c'était des gens allongés par terre dans des mares de sang", raconte-t-il.

Certaines de ses connaissances ont été touchées

Il voit alors le médecin du quartier, le docteur Valli, porter les premiers secours aux blessés. Au fil des heures, il réalise la gravité de la situation. Certaines de ses connaissances ont d'ailleurs été blessées. "Je pense à ma petite voisine (...) qui a pris une balle et qui a été opérée cette nuit", lâche-t-il. Tous les habitants du quartier comme Alain Lafont auront besoin de temps pour se remettre de ce terrible drame.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans les rues de Strasbourg, après la fusillade du 11 décembre. 
Dans les rues de Strasbourg, après la fusillade du 11 décembre.  (ELYXANDRO CEGARRA / ANADOLU AGENCY / AFP)