Cet article date de plus de quatre ans.

Fausse alerte attentat : trois adolescents en garde à vue

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Fausse alerte attentat : trois adolescents en garde à vue
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Une arrestation  hier, deux autres ce mardi 20 septembre, trois jeunes sont donc ce soir en garde à vue. Des adolescents âgés de 14 à 17 ans. Ils sont soupçonnés d'être à l'origine de la fausse alerte terroriste le week-end dernier à Paris.

Après plusieurs heures de garde à vue dans les locaux du 36 quai des Orfèvres, Dylan, 16 ans, est passé aux aveux. Interpellé hier, lundi 19 septembre, à Vitry-le-François (Marne), il a reconnu cet après-midi être à l'origine de l'appel qui a provoqué la vaste opération antiterroriste de samedi dernier à Paris. Dans cette affaire, les interpellations se multiplient. Deux autres mineurs ont été arrêtés ce mardi 20 septembre après-midi. L'un en Vendée, l'autre en Lozère.

Le troisième garçon interpellé a 14 ans et vit en Isère

Dylan, lui, est scolarisé dans le lycée François 1er de Vitry-le-François. C'est ici qu'il a été arrêté hier. Sa cousine ne l'imaginait pas capable d'un tel acte. Ce matin devant l'entrée de l'établissement, les lycéens ne soutiennent pas leur ancien camarade de classe. Le deuxième mineur interpellé aujourd'hui a 17 ans. Il a été arrêté à La Roche-sur-Yon (Vendée). Les enquêteurs auraient identifié sa voix sur l'enregistrement de l'appel donné aux policiers samedi. Enfin, le troisième garçon interpellé a 14 ans et vit en Isère. Il aurait communiqué à plusieurs reprises avec les deux autres suspects sur internet. Son rôle précis reste à déterminer.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Terrorisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.