Fausse alerte à Paris : deux nouvelles arrestations

Trois adolescents âgés de 14 à 17 ans sont en garde à vue ce mardi 20 septembre. Ils sont soupçonnés d'être à l'origine de la fausse alerte terroriste à Paris.

France 3

Il était entendu depuis hier, lundi 19 septembre, dans les locaux du 36 quai des Orfèvres, à Paris. Dylan, 16 ans, a reconnu être l'un des auteurs du canular téléphonique, à l'origine de la vaste opération antiterroriste de samedi dernier à Paris. L'adolescent est scolarisé dans ce lycée de Vitry-le-François (Marne). C'est là qu'il a été interpellé. Sa cousine ne l'imaginait pas capable d'un tel acte.

D'autres fausses alertes ?

Pourtant, Dylan a même revendiqué son canular sur les réseaux sociaux. Certains camarades décrivent un jeune homme accro aux jeux en ligne. Parallèlement, l'enquête progresse. Deux autres adolescents ont été interpellés ce mardi sur les communes de la Roche-sur-Yon (Vendée) et le Collet-de-Dèze (Lozère).

Le premier âgé de 17 ans a été identifié par les policiers à partir de l'enregistrement de l'appel téléphonique passé samedi. Avec Dylan, ils sont soupçonnés d'être derrière d'autres fausses alertes à la bombe, visant des établissements scolaires à partir de septembre 2015. Le dernier mineur interpellé est âgé de 14 ans. Son rôle reste encore à déterminer.

Le JT
Les autres sujets du JT