Cet article date de plus d'un an.

Epinal : le Parquet national antiterroriste se saisit après la découverte d'engins explosifs dans un immeuble, trois personnes interpellées

Des engins explosifs ont été découverts jeudi matin dans un immeuble d'Epinal. Le Raid et des démineurs sont intervenus.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'unité d'élite de la police nationale est intervenue en plein centre-ville d’Épinal (Vosges), le 23 janvier 2020. (HERVÉ TOUTAIN / FRANCE-BLEU SUD LORRAINE)

Le Parquet national antiterroriste s'est saisi après la découverte d'engins explosifs dans un immeuble d'Epinal dans le département des Vosges, a appris franceinfo de source judiciaire jeudi 23 janvier. Trois personnes, dont le principal suspect, ont été interpellées et placées en garde à vue a appris franceinfo de source judiciare. Une enquête a été ouverte pour association de malfaiteurs terroriste criminelle, détention et fabrication d'engins explosifs en relation avec une entreprise terroriste.

Intervention des démineurs

Le Raid est intervenu jeudi matin dans un immeuble de la ville pour des suspicions de présence d'explosifs. L'intervention, menée par la police judiciaire de Nancy avec l'appui du Raid, était une visite domiciliaire administrative autorisée par un juge des libertés et de la détention du tribunal judiciaire de Paris. Les démineurs sont intervenus.

Aux alentours de 13 heures, l'homme recherché par les services de police a été arrêté dans un autre secteur d'Epinal et placé en garde à vue. Sa compagne a également été interpellée ainsi qu'une troisième personne.

Des locaux alentours ont été évacués pendant l'intervention de la police, notamment une agence d'intérim située juste à côté, et une école a été confinée, rapporte France Bleu Sud Lorraine.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Terrorisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.