Une annonce Pole emploi pour recruter un professeur d'histoire-géo dans le collège de Samuel Paty suscite la polémique

L'annonce a été supprimée par l'académie de Versailles. Pour le secrétaire générale du syndicat SNES-FSU, "Il y a un manque de considération, et c’est très mal vécu".

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.

C'est une petite annonce qui passe très mal. Dimanche 29 novembre, Pôle emploi a partagé l’offre d’un poste de professeur d’histoire-géographie au collège du Bois-d’Aulne de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines). Il s’agit du collège de Samuel Paty, l’enseignant assassiné le 16 octobre dernier près de son établissement par un terroriste, après avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves en classe.

Pour Frédérique Rollet, secrétaire générale du syndicat SNES-FSU, il s’agit d’un certain mépris envers les enseignants : "Beaucoup de collègues ont l’impression qu’on se moque de nous. Il y a un manque de considération, de notre professionnalité, et ça c’est très mal vécu."

"C’est particulièrement déplacé"

"Cette annonce inappropriée est une maladresse de nos services. Elle a été retirée", a indiqué l'académie de Versailles sur Twitter qui précise que "deux enseignants expérimentés, titulaires et volontaires ont été nommés depuis deux semaines pour prendre en charge les élèves de Samuel Paty au collège du Bois d’Aulne."

Ce contenu n’est pas disponible sur cette version du site afficher les contenus interactifs

"Généralement on ne met pas un établissement précis, explique le secrétaire générale du syndicat SNES-FSU. Dans les mémoires tout est encore très frais sur l’assassinat de Samuel Paty, c’est particulièrement déplacé". Pour certains enseignants, cette annonce de Pôle emploi n'était qu'un affront de plus. Frédérique Rollet rappelle également l'hommage à Samuel Paty décalé à la rentrée, à la dernière minute, ce qui a fortement déplu.