Cet article date de plus de trois ans.

Lutte contre la radicalisation : "Depuis des années, nous n'avons pas voulu dire ce qu'il se passe dans notre pays"

Publié
Durée de la vidéo : 6 min
Lutte contre la radicalisation : "Depuis des années, nous n'avons pas voulu dire ce qu'il se passe dans notre pays"
Lutte contre la radicalisation : "Depuis des années, nous n'avons pas voulu dire ce qu'il se passe dans notre pays" Lutte contre la radicalisation : "Depuis des années, nous n'avons pas voulu dire ce qu'il se passe dans notre pays" (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

Jacqueline Eustache-Brinio, sénatrice (LR) du Val-d'Oise, était l'invitée du journal de 23 Heures de franceinfo, lundi 19 octobre. Elle a évoqué le rapport qu'elle avait remis au Sénat dans le cadre de la lutte contre la radicalisation.

Après l'attentat dans les Yvelines, qui a couté la vie de Samuel Paty, le ministre de l'Intérieur a annoncé que plusieurs associations risquait d'être dissoutes, le gouvernement voulant entrer en guerre contre l'islam radical. En juillet dernier, Jacqueline Eustache-Brinio, sénatrice (LR) du Val-d'Oise, a remis un rapport au Sénat dans lequel elle évoquait la radicalisation.

"C'est encore pire depuis 2015"

"Ce rapport prouve que, depuis des années et des années, nous n'avons pas voulu dire ce qu'il se passe dans notre pays. Les attentats de Charlie Hebdo n'ont rien changé, c'est encore pire depuis 2015. Les enfants ne peuvent pas recevoir le même enseignement car il y a des normes religieuses qui font que les parents imposent des choses aux enseignants", a regretté la sénatrice dans le journal de 23 Heures de franceinfo, lundi 19 octobre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.