Hommage à Samuel Paty : les paroles de ses collègues et des élèves "particulièrement émouvantes", lors de la cérémonie dans le collège où il enseignait

Un an après l'assassinat de Samuel Paty, plus de 300 personnes lui ont rendu hommage ce samedi dans le collège du Bois d'Aulne à Conflans-Sainte-Honorine, où il était professeur.  

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Un élève dépose une fleur lors de la cérémonie d'hommage à Samuel Paty, au collège du Bois d'Aulne à Conflans (Yvelines), où le professeur enseignait, le 16 octobre 2021. (GILLES GALLINARO / RADIO FRANCE)

Beaucoup d'émotions, bien sûr, au collège du Bois d'Aulne, à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) où Samuel Paty travaillait, samedi 16 octobre. Plus de 300 personnes, dont le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer, se sont réunies sous une tente, à côté de la cour de récréation, pour commémorer l'assassinat de cet enseignant d'histoire-géographie, le 16 octobre 2020. Enseignants et élèves se sont succédé à la tribune. Chacun a rappelé ses souvenirs liés aux professeurs. Souvent à son évocation, les voix ont tremblé. 

Sept enseignants ont d'abord raconté leur Samuel Paty : leur collègue, leur ami, qu’ils croisaient tous les jours. Ils livrent leurs souvenirs, ces petites choses, simples, anecdotiques, mais qui sont souvent les plus émouvantes : "Il glissait des disques de rock dans nos casiers, en nous demandant d'en prendre grand soin", se souvient un professeur. Une autre enseignante évoque un "homme discret et serein".

"Nous nous souviendrons toujours de Samuel sa légendaire écharpe violette, son sac à dos et son casque sur les oreilles en arrivant au collège."

une enseignante, collègue de Samuel Paty

lors de l'hommage au collège du Bois d'Aulne

En clin d’œil à cette écharpe violette, les professeurs ont tous épinglé sur eux un ruban violet. Leur intervention est très chaudement applaudie, longuement. Ils se tiennent par les épaules pour se soutenir. Ensuite place aux élèves."Les paroles des enfants étaient particulièrement émouvantes parce qu'ils ont parfaitement décrit ce qu'ils ressentaient", témoigne Corinne Grootaert, mère d'élève et représentante la Fédération de parents d'élèves (FCPE). 

"Et ça a été très fort. Et on a pu se rendre compte, nous, adultes, de ce qu'un enfant pouvait ressentir. Et je pense que sous la sidération, on est peut être passé un petit peu à côté. L'année dernière, même si on a essayé d'être là, c'était plus fort que ce qu'on pensait."

Corinne Grootaert, mère d'élève et représentante de la FCPE

à franceinfo

Un dessin déposé, lors de la cérémonie d'hommage à Samuel Paty au collège du Bois d'Aulne à Conflans (Yvelines), le 16 octobre 2021.  (GILLES GALLINARO / RADIO FRANCE)

Les centaines de personnes présentes ont effectivement été très touchées par les interventions des jeunes, notamment par le slam d'un adolescent intitulé "Un nouveau symbole de la République." Un morceau dans lequel il évoque "un nouveau jour qui se lève", d'"une nouvelle polémique". Et il conclut : "Oui, pour toi, Samuel Paty pour toi, ton nom, j'écris".

À l’extérieur du collège, quelques centaines de personnes suivent la cérémonie. Des familles pour la plupart. On se tient la main, on se réconforte. Le cortège calme et solennel a ensuite rejoint la place de la Liberté, à Conflans, où un monument représentant la liberté d'expression a été dévoilé.

Hommage à Samuel Paty au collège du Bois d'Aulne : le reportage de Noémie Bonnin
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Hommage à Samuel Paty

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.