Enseignant décapité dans les Yvelines : émotion devant son collège

Samuel Paty, 47 ans, enseignait l’histoire-géographie dans un collège de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines). Il a été décapité vendredi 16 octobre en rentrant chez lui après les cours. L’émotion était immense samedi devant le collège du Bois-d’Aulne.

FRANCEINFO

Samedi 17 octobre, devant le collège du Bois-d’Aulne à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) où enseignait Samuel Paty, des milliers de personnes sont venues déposer des fleurs pour lui rendre hommage, défendre la liberté d’expression et épauler des élèves choqués. Décrit comme un professeur d’histoire-géographie enthousiaste et investi, il a été longuement applaudi.

Un prof investi et "bienveillant"

Dans la foule, Romy, 11 ans, est très éprouvée. Sa classe de sixième est la dernière à avoir eu cours avec l’enseignant vendredi : "Hier, j’étais un peu sous le choc. Je suis sortie des cours et dix minutes après, il est mort." Les élèves de Samuel Paty parlent d’un homme "bienveillant". "J’ai l’impression d’avoir perdu un des miens, on fait partie d’une grande famille", déplore une enseignante qui a fait des dizaines de kilomètres pour venir lui rendre hommage. Le collège restera un lieu de recueil tout le week-end pour tous ceux qui voudront saluer l’engagement du professeur d’histoire-géographie de 47 ans, tué la veille. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Au lendemain de l\'assassinat de l\'enseignant Samuel Paty, de nombreuses personnes lui ont rendu hommage, le 17 octobre 2020, devant le collège du Bois d\'Aulne, à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), où il enseignait. 
Au lendemain de l'assassinat de l'enseignant Samuel Paty, de nombreuses personnes lui ont rendu hommage, le 17 octobre 2020, devant le collège du Bois d'Aulne, à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), où il enseignait.  (MARIE MAGNIN / HANS LUCAS / AFP)