Attentat à Conflans-Sainte-Honorine : les réactions de la classe politique

La classe politique a réagi et exprimé son indignation après l'assassinat d'un professeur d'histoire à Conflans-Sainte-Honorine, survenu vendredi 16 octobre.

France 3

Depuis l'assassinat d'un professeur à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), vendredi 16 octobre, la classe politique multiplie les réactions. "L’islamisme nous mène une guerre : c’est par la force que nous devons le chasser de notre pays", a écrit Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national, sur Twitter. Le député LR des Alpes-Maritimes, Éric Ciotti, met en avant la nécessité d'un "sentiment de mobilisation". 

Un hommage solennel rendu à l'Assemblée nationale

"Plus que jamais, nous devons être unis face à la barbarie et à l’obscurantisme", s'est exprimé l'ancien président de la République François Hollande sur Twitter, vendredi 16 octobre. Éric Coquerel, député La France insoumise de Seine-Saint-Denis, plaide pour que les "syndicats enseignants prennent la tête d’un appel à rassemblement fraternel". Un hommage solennel sera rendu à l'Assemblée nationale mardi 20 octobre pendant les questions au gouvernement.

Le JT
Les autres sujets du JT
La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen s\'exprime lors d\'une conférence de presse au siège du parti à Nanterre, le 28 juillet 2020 (photo d\'illustration).
La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen s'exprime lors d'une conférence de presse au siège du parti à Nanterre, le 28 juillet 2020 (photo d'illustration). (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)