Assassinat de Samuel Paty : les deux mineurs mis en examen pour "complicité d'assassinat en relation avec une activité terroriste"

Sept personnes dont ces deux mineurs ont été déférées ce mercredi devant le juge antiterroriste, dans le cadre de cette enquête sur l'assassinat de Samuel Paty.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.

Deux mineurs ont été mis en examen pour "complicité d'assassinat en relation avec une activité terroriste", dans l'enquête sur la mort de Samuel Paty, a appris franceinfo mercredi 21 octobre 2020 dans la soirée de source judiciaire.

→ DIRECT. Les derniers développements de l'enquête sur l'assassinat de Samuel Paty

Ces deux collégiens de 14 et 15 ans ont été remis en liberté sous contrôle judiciaire alors que le parquet avait requis leur placement en détention provisoire. Ils sont soupçonnés d'avoir désigné l'enseignant à l'assaillant Abdoullakh Anzorov, en échange d'une somme d'argent de "300 à 350 euros", selon le procureur national antiterroriste.

Le mineur de 14 ans a reconnu avoir été rémunéré par le terroriste, selon l'avocat de celui-ci. Joint par France Télévisions, Me Charles Emmanuel Herbiere estime que le juge des libertés et de la détention a pris "une décision courageuse", en le laissant libre, mais sous contrôle judiciaire.

Sept personnes au total ont été mises en examen mercredi dans le cadre de cette enquête sur l'assassinat de Samuel Paty.