Assassinat de Samuel Paty : le fils d'un des mis en examen libéré sans être poursuivi

Aucune charge n'a été retenue contre le fils d’Abdelhakim Sefrioui, un des mis en examen dans l'enquête concernant l'assassinat de Samuel Paty. Il a été libéré mercredi, après avoir été placé en garde à vue samedi.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un portrait de Samuel Paty est affiché à Eragny-sur-Oise (Val-d'Oise), lors d'une cérémonie d'hommage, le 16 octobre 2021. (ALAIN JOCARD / AFP)

Le fils d’Abdelhakim Sefrioui, un des hommes mis en examen dans l'affaire de l'assassinat du professeur Samuel Paty, a été libéré mercredi 30 mars sans qu'aucune charge ne soit retenue contre lui à ce stade, a appris franceinfo de source proche de l'enquête. Il avait été placé en garde à vue samedi en fin de matinée. Selon cette source, les enquêteurs voulaient savoir "s'il avait été le cameraman de son père" dans la vidéo où ce dernier évoque l'affaire.

Le militant islamiste Abdelhakim Sefrioui a été mis en examen en octobre 2020 pour "complicité d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste", quelques jours après l'assassinat du professeur Paty. Il est notamment mis en cause pour avoir participé à la mobilisation contre l'enseignant, accompagné au collège le père de famille venu se plaindre du comportement du professeur et posté une vidéo sur les réseaux sociaux. En juin dernier, la cour d'appel de Paris avait rejeté la demande d'annulation de cette mise en examen. Son avocate, maître Elise Arfi, avait indiqué que son client allait se pourvoir en cassation.

Le 16 octobre 2020, le professeur d'histoire-géographie Samuel Paty, 47 ans, a été poignardé puis décapité près de son collège à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), par Abdoullakh Anzorov, réfugié russe d'origine tchétchène, tué peu après par la police. L'homme de 18 ans, radicalisé, lui reprochait d'avoir montré en classe des caricatures de Mahomet. Dans un message audio en russe, il a revendiqué son geste en se félicitant d'avoir "vengé le prophète".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Assassinat de Samuel Paty

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.