Cet article date de plus de trois ans.

Assassinat de Samuel Paty : "Il faut absolument sortir de la ghettoïsation un certain nombre d'établissements"

Publié
Durée de la vidéo : 8 min
Assassinat de Samuel Paty : "Il faut absolument sortir de la ghettoïsation un certain nombre d'établissements"
Assassinat de Samuel Paty : "Il faut absolument sortir de la ghettoïsation un certain nombre d'établissements" Assassinat de Samuel Paty : "Il faut absolument sortir de la ghettoïsation un certain nombre d'établissements" (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

Christophe Barrand, ancien proviseur et auteur de "Monsieur le proviseur", était l'invité du journal de 23 Heures de franceinfo, lundi 19 octobre. Il est revenu sur l'attentat perpétré devant un collège à Conflans-Sainte-Honorine.

Avec l'assassinat de Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie tué pour avoir enseigné la liberté d'expression vendredi 16 octobre, c'est toute l'école qui est en deuil. "Je suis effondré de voir à quel point on a franchi une nouvelle étape dans la barbarie, avec une attaque encore plus frontale que d'habitude contre notre système éducatif et la liberté d'enseigner", se désole Christophe Barrand, ancien proviseur et auteur de "Monsieur le proviseur", dans le journal de 23 Heures de franceinfo, lundi 19 octobre.

"Organiser une mobilisation générale de tout le système éducatif"

"Je pense qu'il faut essayer d'apporter un message d'espoir. Face à cette attaque frontale, nous devons organiser une mobilisation générale de tout le système éducatif. Il faut absolument sortir de la ghettoïsation un certain nombre d'établissements, parce que ces phénomènes de radicalisation se font uniquement sur des terreaux dans lequel des jeunes et des familles se sentent abandonnées", ajoute Christophe Barrand.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.