Vidéo Affaire Samuel Paty : les huit jours qui ont mené à l'assassinat de l'enseignant

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
Paty
Article rédigé par
France Télévisions

Seize personnes sont mises en examen pour complicité d'assassinat terroriste dans cette affaire.

La vie de Samuel Paty a basculé en moins de huit jours. Ce professeur d'histoire-géographie dans un collège de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) a été assassiné en octobre 2020, après avoir donné un cours sur la laïcité. Le 8 octobre 2020, le père d'une élève publie une vidéo sur les réseaux sociaux, accusant l'enseignant d'islamophobie. Les images sont partagées par de nombreux internautes, jusqu'à atteindre Abdoullakh Anzorov.

Samuel Paty devient la cible de ce Tchétchène d'origine russe, qui entame des recherches sur le professeur et son établissement. Après être entré en contact avec d'autres Tchétchènes via une messagerie cryptée, il arrive à se procurer des armes et poignarde puis décapite l'enseignant, le 16 octobre 2020. Abdoullakh Anzorov prend alors contact avec un mentor, situé en Syrie, se félicitatnt d'avoir "vengé le prophète". Il est abattu par les forces de l'ordre quelques heures plus tard, près du collège.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.