Cet article date de plus de six ans.

Deux hommes soupçonnés d'avoir aidé A.Coulibaly mis en examen

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Deux proches d'Amédy Coulibaly ont été mis en examen, ce vendredi 13 mars. Ils sont suspectés d'avoir apporté une aide logistique à l'auteur de la tuerie de l'Hyper Cacher. 

Deux proches d'Amédy Coulibaly, auteur de la tuerie de l'Hyper Cacher ont été mis en examen ce vendredi 13 mars. Les explications de Dominique Verdailhan, en direct du Palais de justice.
Le premier s'appelle Amar, il a 33 ans et a connu Coulibaly en prison.
"Son avocat parle d'une relation amicale. Les juges privilégient une autre piste. Ils s'interrogent car il y a eu beaucoup d'échange de message dans les derniers mois de 2014", explique le journaliste. Près de 600. Ils se sont rencontrés une dizaine de fois, dont la veille, et l'avant-veille de la tuerie de Charlie Hebdo. 

Une aide logistique

Le second homme s'appelle Saïd, il a 25 ans. Son ADN a été relevé sur une lanière d'un taser retrouvé dans les affaires de Coulibaly à l'intérieur de l'Hyper Cacher. Tous les deux ont également détruit ensemble la puce de leur portable le 9 janvier. "Jusqu'à présent, ils étaient connus pour des actes de braquages, ils sont désormais suspectés d'avoir apporté une aide logistique aux auteurs des attentats", conclut le journaliste. Ce sont les cinquièmes et sixièmes à être mis en examen dans ce dossier. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.