Cet article date de plus de six ans.

Comment le terrorisme a changé la face du Danemark

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le Danemark est une nation quelque peu à part : si les Danois se définissent comme les plus heureux du monde, leur pays n'est plus le même depuis 2005 et la menace terroriste. L'enquête de France 2.

L'heure est au recueillement au Danemark ce lundi 16 février, après les attentats menés à Copenhague. Les habitants sont dans l'incompréhension. "On ne peut pas imaginer que quelque chose comme ça arrive à Copenhague. Nous vivons dans une ville tranquille. Tout ça me fait un peu peur pour l'avenir", confie un homme à France 2.

Le pays scandinave aux 5,6 millions d'habitants est considéré comme un modèle d'intégration. Et selon une récente et sérieuse étude, le Danemark est le pays le plus heureux du monde. Mais depuis 10 ans, quelque chose a changé.

Engagé contre Daech

En 2005, la presse danoise scandalise le monde musulman en publiant des caricatures du Prophète de l'islam. Dès lors, le pays est pris pour cible. Des attentats sont déjoués. La politique d'immigration, jusqu'alors très généreuse, est remise en cause. Les discours changent aussi. Aux dernières élections européennes, le populiste Parti du peuple danois, anti-immigration et anti-Europe, est plébiscité.

Les jihadistes font du Danemark une cible prioritaire depuis la participation du pays à la coalition contre Daech en Irak. Ce combat compte pour le pays scandinave : il fait partie des nations européennes qui comptent le plus de départs de jeunes en Syrie par rapport à sa population.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Terrorisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.