Budget des armées : François Hollande va décider ce mercredi

François Hollande réunit ce mercredi 29 avril un conseil de Défense à l'Élysée. Il va devoir trancher entre la hausse du budget de la Défense pour faire face à la menace terroriste et la nécessité de faire des économies.

France 2

D'un côté, il y a le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, qui réclame des effectifs et des moyens pour l'armée, afin de faire face efficacement à la menace terroriste. De l'autre, le ministre des Finances Michel Sapin, qui refuse tout crédit supplémentaire. Au centre de leur dispute, la loi de programmation militaire votée en 2013. Elle prévoyait un budget annuel de 31 milliards d'euros et la suppression de 34 000 postes d'ici à 2019.

Une rallonge de 2,2 milliards d'euros ?

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian réclame aujourd'hui une rallonge de 2,2 milliards d'euros et le maintien de 18 000 emplois. Mais pour Bercy, cette demande risque d'alourdir la dette de la France.

Le sujet est très sensible : 9 000 soldats français sont toujours mobilisés au Sahel et en Centrafrique. Et en France, 10 000 militaires protègent les sites sensibles, pour un coût estimé à 1 million d'euros par jour.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soldats en patrouille à Nice (Alpes-Maritimes), le 9 février 2015.
Des soldats en patrouille à Nice (Alpes-Maritimes), le 9 février 2015. ( ERIC GAILLARD / REUTERS)