VIDEO. Qui est Rachid Kassim, "l'inspirateur" présumé de l'attentat avorté à la voiture piégée à Paris ?

Ce jihadiste français de 29 ans apparaît comme celui qui a inspiré le commando de jeunes femmes, qui a tenté de commettre un attentat à Paris.

Voir la vidéo
FRANCEINFO

Saint-Etienne du Rouvray, Magnanville... Son nom apparaît dans plusieurs enquêtes de terrorisme. Le jihadiste français, Rachid Kassim, pourrait être le donneur d'ordre du commando de jeunes femmes ayant tenté de mener un attentat à la voiture piégée. Le véhicule avait été retrouvé dans la nuit de samedi à dimanche 4 septembre, à Paris.

Les enquêteurs estiment que le commando a été "téléguidé" depuis la Syrie, et s'interrogent sur le rôle du jihadiste Rachid Kassim. "Toutes les jeunes femmes arrêtées, jeudi soir, à Boussy-Saint-Antoine (Essonne) étaient plus ou moins en contact avec ce jihadiste, via Internet ou la messagerie cryptée Telegram", révèle un proche de l'affaire au Parisien. "Cet homme est depuis un moment dans le collimateur des services de renseignement.""Les appels au meurtre de Kassim ont pu inspirer les cibles évoquées par le commando de femmes", précise une autre source proche de l'enquête.

"Se garer dans une endroit fréquenté... Boom."

Originaire de Roanne (Loire), ce Français de 29 ans joue depuis la zone irako-syrienne un rôle actif de propagande pour le groupe Etat islamique. A plusieurs reprises, il a appelé à frapper la France. Il y a un mois, il écrivait sur une messagerie cryptée :

Remplir les véhicules de bonbonnes de gaz... Les asperger d'essence, se garer dans un endroit fréquenté... Boom.

Rachid Kassim

Eléments d'enquête

Du centre social de Roanne vers l'Egypte

Animateur d'un centre social à Roanne, Rachid Kassim semble s'être radicalisé il y a environ cinq ans, après un séjour en Algérie, rapporte Le Dauphiné Libéré. Dans la mosquée qu'il fréquente à Roanne, son comportement alerte les fidèles. "Il recherchait un petit peu à appâter les jeunes. 'Le paradis c'est pas ça, c'est autrement'", décrit Abdennour Bentoumi, responsable de la mosquée à franceinfo. "Tu supprimes cette idée de ta tête, si tu continues, tu vas être mis dehors", prévient alors le responsable.

En 2012, il rejoint l'Egypte. Sur Facebook et Telegram, il diffuse des propagandes djihadistes et alimente plusieurs chaînes très suivies de la "jihadosphère", précise 20 Minutes. Après la mort d'Adel Kermiche, l'auteur de l'attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray, Rachid Kassim aurait repris la chaîne Telegram du jeune djihadiste de 19 ans, qu'il continuerait d'alimenter.

Il a par ailleurs félicité l'auteur de l'attentat qui a fait 86 morts le 14 juillet à Nice, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, dans une vidéo mettant en scène l'exécution de prisonniers syriens, et a glorifié l'action des trois femmes du commando de Notre-Dame, à Paris.

Capture écran de la vidéo \"Qui est Rachid Kassim, l\'organisateur présumé de l\'attentat avorté à la voiture piégée ?\", de franceinfo, dimanche 11 septembre.
Capture écran de la vidéo "Qui est Rachid Kassim, l'organisateur présumé de l'attentat avorté à la voiture piégée ?", de franceinfo, dimanche 11 septembre. (FRANCEINFO)