Attentat déjoué : une mineure parmi les interpellés

Sept personnes dont une mineure sont entendues, après l'interpellation du commando jihadiste féminin dans l'Essonne. Les précisions de Lilya Melkonian.

France 2

La tentative d'attentat ne fait plus aucun doute pour François Molins. Le procureur de la République a confirmé, vendredi 9 septembre, que les bonbonnes de gaz découvertes dans une voiture dans Paris dans la nuit du samedi au dimanche 4 septembre devaient exploser. Au total, sept personnes sont placées en garde à vue : cinq femmes dont une mineure et deux hommes. "Il y a tout d'abord la femme qui a été interpellée en premier à Orange ainsi que son compagnon . Elle va être déférée ce samedi 10 septembre pour être présentée à un juge" précise Lilya Melkonian.

Quatre auditions toujours en cours

Trois autres femmes ont également été placées en garde à vue. L'une d'entre elles, qui a été blessée et toujours hospitalisée, n'a pas encore été entendue. Quatre autres auditions sont toujours en cours et vont durer toute la nuit.

Le JT
Les autres sujets du JT
Notre-Dame de Paris fait partie des sites sous haute surveillance
Notre-Dame de Paris fait partie des sites sous haute surveillance (ALAIN JOCARD / AFP)