Bachar Al-Assad : "Des contacts avec la France, mais pas de coopération"

C'est sa première interview à une télévision française après quatre ans de guerre. Le président syrien Bachar Al-Assad a accordé un entretien exclusif à David Pujadas, qui sera diffusé ce lundi 20 avril dans le journal de 20 heures de France 2. En voici un extrait.

France 2
"Vous avez le même ennemi que nous, le groupe État islamique, il y a eu des attentats en France au mois de janvier : est-ce qu'aujourd'hui, vos services de renseignement ont des contacts avec les services de renseignement français ?", demande David Pujadas à Bachar Al-Assad. Le président syrien répond : "Il y a des contacts, mais il n'y a pas de coopération. Nous avons rencontré certains responsables de vos services de renseignement, mais il n'y a pas de coopération."

"Il faut de la bonne volonté des deux côtés"

"Ils sont venus en Syrie, mais nous ne sommes pas allés en France. Ils sont peut-être venus pour échanger des informations, mais quand vous voulez avoir ce type de collaboration, il faut de la bonne volonté des deux côtés", déclare Bachar Al-Assad. Et il ajoute : "Cela dépend de la politique du gouvernement français. Il faudrait les aider alors qu'ils soutiennent les terroristes et tuent nos citoyens ? Cela ne marche pas comme ça."
 
Le JT
Les autres sujets du JT