Cet article date de plus de six ans.

Bachar Al-Assad : "Des contacts avec la France, mais pas de coopération"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

C'est sa première interview à une télévision française après quatre ans de guerre. Le président syrien Bachar Al-Assad a accordé un entretien exclusif à David Pujadas, qui sera diffusé ce lundi 20 avril dans le journal de 20 heures de France 2. En voici un extrait.

"Vous avez le même ennemi que nous, le groupe État islamique, il y a eu des attentats en France au mois de janvier : est-ce qu'aujourd'hui, vos services de renseignement ont des contacts avec les services de renseignement français ?", demande David Pujadas à Bachar Al-Assad. Le président syrien répond : "Il y a des contacts, mais il n'y a pas de coopération. Nous avons rencontré certains responsables de vos services de renseignement, mais il n'y a pas de coopération."

"Il faut de la bonne volonté des deux côtés"

"Ils sont venus en Syrie, mais nous ne sommes pas allés en France. Ils sont peut-être venus pour échanger des informations, mais quand vous voulez avoir ce type de collaboration, il faut de la bonne volonté des deux côtés", déclare Bachar Al-Assad. Et il ajoute : "Cela dépend de la politique du gouvernement français. Il faudrait les aider alors qu'ils soutiennent les terroristes et tuent nos citoyens ? Cela ne marche pas comme ça."
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Terrorisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.