Cet article date de plus de cinq ans.

Attentat déjoué : l'instigateur présumé était sous surveillance

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Attentat déjoué : l'homme suspecté d'être l'instigateur était sous surveillance
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

En direct du siège de la DGSI à Levallois-Perret, Florence Trintignac de France 3 fait le point sur la garde à vue des quatre hommes

Quatre hommes ont été placés en garde à vue lundi 13 juillet. Ils sont suspectés d'avoir programmé un attentat contre un site militaire. Pour l'heure, trois de ces hommes - âgés de 16 à 23 ans -, sont entendus dans les locaux de la DGSI, le plus jeune ayant été relâché. "Parmi les trois autres qui ont 17, 19 et 23 ans, le ministre de l'Intérieur a particulièrement insisté sur le rôle d'instigateur de celui âgé de 17 ans", rapporte Florence Trintignac, avant d'ajouter que "sa mère, il y a plusieurs mois, l'a signalé pour ses velléités de départ en Syrie".

Actif sur les réseaux sociaux

Ce jeune homme avait déjà été entendu par les renseignements généraux et était depuis sous surveillance pour son activisme sur les réseaux sociaux. Parmi les autres suspects, "un homme de 23 ans, ancien militaire, réformé pour raison médicale de la Marine nationale. Il a été interpellé au domicile de sa mère à Marseille", poursuit la journaliste de France 3. Le troisième, âgé de 19 ans a été arrêté en région parisienne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.