Seine-Saint-Denis : un attentat déjoué samedi

L'attentat devait avoir lieu samedi contre un rassemblement d'Iraniens à Villepinte (Seine-Saint-Denis). Un attentat déjoué grâce à l'arrestation d'un couple en Belgique. Des explosifs ont été retrouvés dans leur voiture. 

FRANCE 3

L'arrestation a lieu en plein jour : samedi dernier, dans la banlieue de Bruxelles, à Woluwe-Saint-Pierre, la police intercepte les deux passagers d'une berline, un homme et une femme. Dans le coffre, la police retrouve 500 grammes de TATP, un explosif très puissant, et un détonateur. On pense alors à un attentat visant ce quartier très commerçant. Pourtant, la cible se trouvait en France. Le parc des expositions de Villepinte (Seine-Saint-Denis), au nord de Paris où se tient au même moment un rassemblement de l'opposition iranienne. Des milliers de militants confinés dans une salle et des personnalités qui défilent à la tribune, comme Rudy Giuliani, ex-maire de New York et avocat de Donald Trump, très critique envers l'Iran.

Ni les pays occidentaux ni l'Iran n'ont encore réagi

Les enquêteurs pensent avoir démantelé un réseau européen en Belgique avec ce couple de Belges d'origine iranienne, Amir S., 36 ans, et Nasimeh N., 33 ans. En Belgique, mais aussi en France, où trois individus sont en garde à vue depuis hier, soupçonnés de complicité, ainsi qu'en Allemagne. Un diplomate iranien, en poste depuis quatre ans en Autriche, servait de contact au couple belge. Leurs motivations sont inconnues, mais l'opposition iranienne pointe les services secrets de son propre pays : elles les accuse de régler leurs comptes sur le sol français. Ce lundi 2 juillet au soir, ni les pays occidentaux ni l'Iran n'ont encore réagi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le rassemblement organisé par l\'opposition iranienne le 30 juin à Villepinte (Seine-Saint-Denis) avait réuni environ 25 000 personnes.
Le rassemblement organisé par l'opposition iranienne le 30 juin à Villepinte (Seine-Saint-Denis) avait réuni environ 25 000 personnes. (YUSUF OZCAN / ANADOLU AGENCY / AFP)