Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Attentat déjoué à Paris : "Il pense que tout le monde est égaré sauf lui", confie le beau-frère du suspect

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
FRANCE 2 STRASBOURG
Article rédigé par
France Télévisions

Les journalistes de France 2 à Strasbourg ont rencontré à Saint-Dizier (Haute-Marne) le beau-frère de l'homme suspecté d'avoir projeté un attentat près de Paris. 

Il le connaissait peu, mais le décrit toutefois comme un jeune homme appartenant à la mouvance salafiste. Mercredi 22 avril, France 2 a rencontré le beau-frère de Sid Ahmed Ghlam, le jeune homme de 24 ans suspecté d'avoir projeté un attentat contre des églises, près de Paris. Arrêté dimanche, ce dernier est mis en cause dans le meurtre d'Aurélie Châtelain, une jeune femme retrouvée morte ce même jour dans sa voiture, à Villejuif (Val-de-Marne). 

"Il ne me considérait même pas comme un vrai musulman", a expliqué l'homme aux journalistes de France 2. Interrogé chez lui, à Saint-Dizier, ce dernier assure que le jeune homme, le frère de son épouse, les fréquentait peu, et était souvent en région parisienne "pour ses études". "Il pense que tout le monde est égaré sauf lui", a ajouté l'homme.

Sid Ahmed Ghlam, étudiant algérien de 24 ans, résidait dans une résidence universitaire du 13e arrondissement de Paris. Un an après un séjour en Turquie, au début de l'année 2014, il avait retenu l'attention de la Direction générale de la sécurité intérieure, selon Le Parisien. Il est en garde à vue pour "association de malfaiteurs en vue de commettre des crimes" et "assassinat en lien avec une entreprise terroriste."

 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.